Macron président : un choix pour l’Europe ?

Bruxelles aurait tort de se réjouir. La probable victoire d’Emmanuel Macron ne marquera pas la victoire du camp européen. Les eurosceptiques sortent renforcés du premier tour.